The heart and soul of downtown Ottawa.

About Rideau
Street.

There’s no shortage of options along

Rideau Street.

Located near the city’s main attractions, world-famous Parliament Hill and Byward Market, Rideau Street has the oldest and richest history of anywhere else in Ottawa, dating back to the first settlement in 1826. Officially designated as Ottawa’s Arts, Fashion, and Theatre district, it has spectacularly transformed into the pulse of the city keeping the good vibes going day and night. Today, it continues to keep Ottawa alive with endless shopping, dining, arts and culture, and entertainment experiences for all ages. 

Explore the

business community

Aside from the fascinating historical landmarks to explore, there’s something for everyone along Rideau Street whether you’re planning a fun-filled day trip or a high-spirited night out. From world-class shopping to fine dining restaurants to mom & pop shops to hidden gems, this must-experience area is home to 600+ thriving businesses that help make it all possible. Check out our Business Directory to find your new favourite place.

Notre histoire

From its strong beginnings as the primary commercial area in the city to the development of the latest hotel and retail attractions, Rideau Street has an incredible history.

1826 District commercial
Rideau Street played a central role in Ottawa’s commercial and retail sectors since just after the area was first settled, over 188 years ago. Lt. Col. John By arrived in 1826 to begin construction of the Rideau Canal and Rideau Street, forming part of an original route to Montreal.
1857
Fonctionnaires
À force de grandir, ByTown devint officiellement Ottawa en 1855. La rue Rideau continua de prospérer et, en 1857, la reine Victoria déclara Ottawa capitale du Canada.
1889
L'ère des grands magasins
L’apparition du grand magasin à la fin du 19e siècle a eu une influence considérable sur l’apparence et la structure du Centre-ville Rideau.
1916
Monuments architecturaux
La construction de trois bâtiments importants fixant les limites ouest de la rue Rideau à la promenade Sussex a fortement influencé l’apparence et la structure de la rue Rideau.
Les années 60 et 70
La concurrence des banlieues
Dans les années suivant la Seconde Guerre mondiale, le Centre-ville Rideau, tout comme bien d’autres quartiers du centre-ville, a dû faire face à la concurrence croissante des nouveaux centres commerciaux de banlieue, dont beaucoup attiraient la clientèle en comptant de grands magasins.
1983
Projet du secteur Rideau
Tout au long des années 1960 et 1970, le centre-ville d’Ottawa a connu une perte constante de sa part de marché, et les gouvernements local, provincial et fédéral ont pris des mesures importantes pour améliorer la situation.
1993
Réaménagement
Au début des années 1990, après avoir reconnu l’échec du projet du secteur Rideau et du centre Rideau Transit Mall, un investissement supplémentaire de 4,2 millions de dollars dans la rue Rideau a été réalisé par des propriétaires fonciers du centre-ville Rideau, des entreprises et la ville d’Ottawa.
2011
Réaménagement du Centre Shaw
Le réaménagement du Centre Shaw (anciennement le Centre des congrès d’Ottawa) a commencé par la fermeture et la démolition de l’ancien Centre des congrès d’Ottawa en 2008.
2013 à 2016
Revitalisation et agrandissement du Centre Rideau
Cadillac Fairview Corporation Limited a effectué un investissement majeur dans un important projet de revitalisation et d’expansion au Centre-Rideau qui s’est déroulé de septembre 2013 à août 2016.
2013 à 2018
Ajout du train léger sur rail
La Ville d’Ottawa a construit un système de train léger sur rail (TLR) d’envergure mondiale appelé la Ligne de la Confédération pour atténuer la congestion de la circulation dans la ville et encourager les conducteurs de voiture à adopter le transport en commun.
2015 à 2017
Revitalisation et agrandissement du Centre national des Arts
Ouvert en 1969, le CNA a été construit dans un style architectural brutaliste à la structure géométrique en béton et aux fenêtres minimalistes étroites et hautes.
2015 à 2017
Développement de l’Hôtel Le Germain Ottawa et ArtHaus
Le projet d’agrandissement et de réaménagement de la Cour des arts de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) s’inscrit dans une vision de longue date de revitalisation du centre-ville d’Ottawa financée par la Ville d’Ottawa, la province de l’Ontario, la Galerie d’art d’Ottawa et l’Université d’Ottawa.
2015 à 2019
Agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et réaménagement de la Cour des arts
La conception épurée et moderne de ce complexe est une collaboration entre les firmes Groupe Régis Côté Architectes et LemayMichaud Architecture Design.
Aujourd'hui
L’importance du Centre-ville Rideau de nos jours à titre de quartier des arts, de la mode et du théâtre d’Ottawa et de secteur commercial découle de son rôle historique de principal quartier commercial aux débuts de la ville d’Ottawa.
Looking for points of interest, historical landmarks or must-sees?

Use the map below to plan your upcoming trip to Downtown Rideau.

stay updated.

1826

Commercial District

Le Centre-ville Rideau a joué un rôle essentiel dans les secteurs commerciaux et de vente au détail d’Ottawa dès l’arrivée de ses premiers habitants il y a plus de 188 ans. Le lieutenant-colonel John By est arrivé en 1826 pour commencer la construction du canal Rideau et de la rue Rideau, qui formaient en partie une route originale à destination de Montréal.

À peine un an plus tard, en 1827, la rue Rideau est devenue le principal quartier commercial desservant les résidents de la Basse-Ville et de la Haute-Ville, qu’elle séparait de manière nette. Des égouts et un système de drainage souterrains ont été installés sous la rue Rideau en 1850, suivis d’un trottoir du côté nord et d’un puits d’eau public à l’intersection des rues Rideau et Dalhousie l’année suivante. Des lampes à gaz ont été installées pour la première fois le long de la rue Rideau en 1854, mais malgré l’importance de la rue, il fallut attendre 1895 pour qu’elle soit pavée. Jusque-là, les commerçants devaient asperger la rue d’eau deux fois par jour pour empêcher la poussière d’entrer dans leurs magasins et de ruiner leurs marchandises.

1857

Fonctionnaires

À force de grandir, ByTown devint officiellement Ottawa en 1855. La rue Rideau continua de prospérer et, en 1857, la reine Victoria déclara Ottawa capitale du Canada. Cette distinction a entraîné la construction des édifices du Parlement et l’arrivée de fonctionnaires fédéraux. La clientèle de la rue Rideau s’est donc élargie grâce à ces nouveaux résidents.

1889

The Department Store Era

L’apparition du grand magasin à la fin du 19e siècle a eu une influence considérable sur l’apparence et la structure du Centre-ville Rideau. En 1889,  T. Lindsay and Co. a ouvert le premier grand magasin polyvalent d’Ottawa à l’endroit où se trouve aujourd’hui le Centre Rideau. En 1901, la partie nord de la rue Rideau comptait trois de ces commerces et chaque magasin était situé dans un immeuble à étages multiples donnant sur deux rues : la rue Rideau et la rue George. Cela a marqué le début du règne de la rue Rideau en tant que quartier commercial par excellence d’Ottawa, la rue étant devenue réputée pour ses nombreux grands magasins de haute qualité. A.J. Frieman’s Department Store où se trouve aujourd’hui La Baie, était le plus grand magasin du genre à Ottawa. Ogilvysitué du côté sud-ouest de Rideau à Nicholas, mettait l’accent sur la qualité et son service personnalisé. Deux autres grands magasins,Caplan'sdu côté nord de Rideau à Nicholas, etLarogue'sau coin nord-est de Rideau à Dalhousie, desservaient une importante clientèle des deux côtés de la rivière des Outaouais. Dans les années 1920, la rue Rideau comptait plus de 50 établissements de vente au détail familiaux prospères. Ces détaillants comprenaient L.E. Stanley, McKerracher-Wanless, Beardsley’s Shoes, Dworkin Furs, Edelson Jewellers, Letellier Shoes et Trudel Hardware, dont beaucoup sont demeurés en activité jusqu’aux années 2000.

1916

Monuments architecturaux

La construction de trois bâtiments importants fixant les limites ouest de la rue Rideau à la promenade Sussex a fortement influencé l’apparence et la structure de la rue Rideau. Le bâtiment des transports,(situé au 10, rue Rideau, aujourd’hui une tour de bureaux rattachée au Centre Rideau) érigé en 1916, représente une variation du style d’architecture de Chicago qui fit son apparition dans les années 1880 et utilisait des technologies novatrices qui ont permis de bâtir de grands édifices commerciaux. Le principal terminal ferroviaire d’Ottawa, la Gare Union (située au 2, rue Rideau et aujourd’hui le Centre de conférences du gouvernement fédéral), a été achevé en 1916. La même année, l hôtel Château Laurier (1, rue Rideau) a été construit et avait la réputation d’être l’hôtel le plus luxueux d’Ottawa. Cette réputation demeure à ce jour, et le Château Laurier accueille un grand nombre de parlementaires, de dignitaires étrangers et de célébrités. Ces trois immeubles demeurent des éléments importants du Centre-ville Rideau et l’intersection de la rue Rideau et de la promenade Sussex continue d’être l’une des adresses commerciales les plus prestigieuses au Canada et dans le monde.

Les années 60 et 70

La concurrence des banlieues

Dans les années suivant la Seconde Guerre mondiale, le Centre-ville Rideau, tout comme bien d’autres quartiers du centre-ville, a dû faire face à la concurrence croissante des nouveaux centres commerciaux de banlieue, dont beaucoup attiraient la clientèle en comptant de grands magasins. Dans les années 1970, cette augmentation de la concurrence dans le commerce de détail a été aggravée au Centre-ville Rideau lorsque le gouvernement fédéral a déplacé 18 % de sa main-d’œuvre du centre-ville à Hull, au Québec. Pour la première fois en 187 ans d’histoire commerciale, le Centre-ville Rideau a commencé à connaître une réduction d’achalandage de la clientèle au centre-ville, et bon nombre de ses entreprises familiales ont commencé à fermer leurs portes.

1983

Projet du secteur Rideau

Tout au long des années 1960 et 1970, le centre-ville d’Ottawa a connu une perte constante de sa part de marché, et les gouvernements local, provincial et fédéral ont pris des mesures importantes pour améliorer la situation. Le nombre, l’emplacement et la taille des établissements commerciaux régionaux à Ottawa sont devenus limités et un investissement massif dans le transport en commun au centre-ville a été réalisé. En particulier, 166 millions de dollarsont été consacrés au projet du secteur Rideau, une entreprise conjointe des gouvernements local, provincial et fédéral et d’un consortium de promoteurs privés en 1983. L’élément central du projet était le réaménagement d’une parcelle de 35 acres à l’est du canal Rideau au Centre-ville Rideau avec façade sur la rue Rideau et la promenade Colonel By. Le Centre Rideau et le Centre des congrès d’Ottawa ont été construits sur ce site, de même que l’hôtel Westin et ses 475 chambres. Cela a fait du Centre Rideau le plus grand centre commercial régional d’Ottawa avec 1,1 million de pieds carrés, et, au fil des ans, il a accueilli de grands magasins, dont Eaton's et Sears, ainsi que 140 commerces de vente au détail. À ce jour, il se classe constamment au 4e rang des centres commerciaux en matière de ventes par pied carré au Canada, tandis que le Centre des congrès d’Ottawa demeure le principal centre professionnel et de congrès d’Ottawa. Parallèlement, la zone d’amélioration commerciale du Centre-ville Rideau a été créée pour présenter le quartier sous la marque Centre-ville Rideau et représenter sa communauté d’affaires. Afin de relier le centre commercial aux détaillants de la rue Rideau et d’assurer un nombre élevé de consommateurs venant en transport en commun dans le quartier, la ville a fermé la rue Rideau à la circulation et a créé le centre Rideau Transit Mall, réservé au transport en commun. Pour plus de confort et de commodité, le centre Transit Mall était doté d’enceintes de trottoirs protégées contre les intempéries sur la rue Rideau entre la promenade Sussex et la rue Nicholas. Malheureusement, le centre commercial Transit Mall et les enceintes de trottoir ont attiré les flâneurs et entraîné une augmentation du vagabondage, ce qui a été nuisible économiquement pour les entreprises du centre-ville de Rideau.

1993

Réaménagement

Au début des années 1990, après avoir reconnu l’échec du projet du secteur Rideau et du centre Rideau Transit Mall, un investissement supplémentaire de 4,2 millions de dollars dans la rue Rideau a été réalisé par des propriétaires fonciers du centre-ville Rideau, des entreprises et la ville d’Ottawa. L’objectif de ce projet était de redonner à la rue Rideau la fonction de rue commerciale principale, d’artère principale est et ouest et de zone piétonne à ciel ouvert qu’elle avait jadis. Parmi les principales rénovations physiques de la rue Rideau, on compte la démolition du centre Transit Mall et des enceintes de trottoir, qui bloquaient les devantures des magasins, ainsi que le redressement de la chaussée et le retour de la circulation par voiture dans la rue. En plus des voitures, la circulation à double sens a également été rétablie dans les rues parallèles à la rue Rideau (qui servaient justement à détourner les voitures de la rue Rideau) et des éléments d’aménagement ont été ajoutés pour agrémenter le caractère architectural des bâtiments historiques du Centre-ville Rideau. Ces efforts ont eu pour effet de retransformer la rue Rideau en « rue principale » classique en rattachant le Centre-ville Rideau au tissu urbain animé d’Ottawa, tant sur le plan fonctionnel que visuel. Ils ont également réussi à créer une nouvelle atmosphère conviviale pour les piétons, ce qui a attiré plus d’Ottaviens et de visiteurs sur la rue Rideau.

2011

Réaménagement du Centre Shaw

Le réaménagement du Centre Shaw (anciennement le Centre des congrès d’Ottawa) a commencé par la fermeture et la démolition de l’ancien Centre des congrès d’Ottawa en 2008. Le nouveau Centre Shaw, désormais un bâtiment ultramoderne d’envergure mondiale dans un endroit prestigieux, se trouve le long du canal Rideau, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et à la vue des édifices du Parlement. Il a triplé sa surface utile avec la même empreinte au centre-ville de Rideau avec plus de 200 000 pieds carrés d’espace de réunion d’envergure mondiale,

dont 100 000 pieds d’espace continu sans colonne. La nouvelle installation a ouvert ses portes en avril 2011 avec un investissement total de 159 millions de dollars, dont 50 millions de dollars provenant chacun des gouvernements fédéral et provincial, ainsi que 40 millions de dollars de la Ville d’Ottawa (le reste de cette somme a été financé par emprunt). Au cours de sa première année, le produit intérieur brut (PIB) de tous les biens et services produits au Centre Shaw est passé d’un montant prévu de 63 millions en juin 2009 à plus de 200 millions de dollars en décembre 2010. Le nouveau Centre Shaw a réalisé le retour sur investissement suivant :

  • L’effet sur l’emploi a plus que doublé pour passer de 1 200 à 2 900 emplois à temps plein
  • Les revenus fiscaux ont dépassé 65 millions de dollars
  • Les visiteurs ont généré des revenus de 82,4 millions de dollars
  • Le commerce local a généré 14,2 millions de dollars
  • 118 ETP dans le commerce de proximité
  • 11,3 millions de dollars de revenus et 141 ETP dans les restaurants et bars locaux

2013 à 2016

Revitalisation et agrandissement du Centre Rideau

Cadillac Fairview Corporation Limited a effectué un investissement majeur dans un important projet de revitalisation et d’expansion au Centre Rideau qui s’est déroulé de septembre 2013 à août 2016.Le projet de réaménagement comprenait ce qui suit :

  • Une rénovation intérieure complète avec une apparence neuve et contemporaine avec finitions haut de gamme, y compris de nouveaux planchers en quartz, un éclairage amélioré, des garde-corps en verre et des commodités modernes.
  • Une nouvelle salle à manger de 35 000 pieds carrés offrant une expérience culinaire unique en son genre aux visiteurs comprenant 16 restaurants de marque haut de gamme, 850 places assises et une arrière-cuisine ultramoderne qui emploie de la vaisselle réutilisable, de la verrerie et des ustensiles en métal plutôt que des produits jetables.
  • Une gamme extraordinaire et exclusive de détaillants parmi les meilleurs de leur catégorie, y compris Nordstrom et Simons.
  • Un agrandissement qui a ajouté 230 000 pieds carrés de superficie locative sur 4 étages et un nouveau garage de stationnement souterrain sur 3 étages.
  • Une nouvelle façade extérieure qui a revigoré le secteur le long de la rue Rideau, y compris une façade patrimoniale rénovée de l’édifice Ogilvy.

2013 à 2018

Ajout du train léger sur rail

La ville d'Ottawa a construit un un système de train léger sur rail (TLR) d’envergure mondiale appelé la Ligne de la Confédération pour atténuer la congestion de la circulation dans la ville et encourager les conducteurs de voiture à adopter le transport en commun. Le TLR est un système à la fine pointe de la technologie et le plus grand projet d’infrastructure de transport d’Ottawa depuis la construction du canal Rideau en 1826. La Ligne de la Confédération est une partie importante du réseau de transport en commun intégré d’OC Transpo, car elle relie le réseau d’autobus rapide avec un tunnel de 2,5 km au centre-ville plus rapidement et plus confortablement que jamais. La station de TLR Rideau est située sous la rue Rideau et s’intègre au Centre Rideau, ce qui en fait la station de transfert la plus importante, et celle-ci permet d’effectuer des transferts entre la Ligne de la Confédération et les circuits est et sud d’autobus urbains de la ville. Avec un coût d’un peu plus de deux milliards de dollars, il s’agit du plus grand projet d’infrastructure de l’histoire de la ville, et celui-ci a entraîné d’importants réinvestissements et réaménagements immobiliers au Centre-ville Rideau.

2015 à 2017

2015 à 2017 Revitalisation et agrandissement du Centre national des Arts

Ouvert en 1969, le CNA a été construit dans un style architectural brutaliste à la structure géométrique en béton et aux fenêtres minimalistes étroites et hautes. L’entrée de la rue Elgin a maintenant été remplacée par du verre et du bois plus visuellement attrayants et l’accueillant café Equator est niché juste à l’intérieur de celle-ci. La firme Diamond Schmitt Architects a conçu le sol en carreaux de pierre des espaces rénovés pour faire écho aux motifs triangulaires et hexagonaux d’origine du bâtiment.

À l’automne 2017, le deuxième étage de l’atrium nord a ouvert ses portes, tout comme le quatrième étage transformé. En février 2018, le CNA a ouvert la salle Panorama agrandie, une salle de 600 places surplombant le canal Rideau conçue pour les grands événements. Il comprend aussi des toilettes récemment rénovées (trois fois plus qu’à l’origine) ainsi qu’une billetterie réaménagée qui a été déplacée à l’étage du bas.

Le nouvel élément architectural phare du CNA est la lanterne Kipnes, située au centre et faisant 20 mètres de haut, qui servira d’affichage numérique pour le théâtre et indique les spectacles et les journées importantes. Le CNA présente désormais des vues pittoresques du parc de la Confédération ainsi que de l’édifice de l’Est et de la tour de la Paix sur la Colline du Parlement. De plus, l’abondance de lumière naturelle en fait un endroit très populaire pour prendre des photos.

2015 à 2017

Développement de l’Hôtel Le Germain Ottawa et ArtHaus

Le projet d’agrandissement et de réaménagement de la Cour des arts de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) s’inscrit dans une vision de longue date de revitalisation du centre-ville d’Ottawa financée par la Ville d’Ottawa, la province de l’Ontario, la Galerie d’art d’Ottawa et l’Université d’Ottawa.

La GAO a ouvert ses portes au public en 2017 et comprend ce qui suit :

  • Des espaces d’exposition et de conservation à environnement contrôlé, des installations événementielles et éducatives, un café et une boutique de cadeaux (5 860 mètres carrés de surface utile brute).
  • Le théâtre Black Box à 120 places pour l’Université d’Ottawa et quatre salles de classe (1 481 mètres carrés de surface utile brute).
  • Une salle de projection polyvalente à 250 places avec sièges rétractables et cabine de projection pour des présentations cinématographiques et numériques, des conférences et d’autres fonctions.
  • Une terrasse sur toit et des cours extérieures.
  • Une nouvelle entrée principale sans obstruction sur l’avenue Daly, de nouveaux quais de chargement et des ascenseurs qui relient la GAO, le Département de théâtre de l’Université d’Ottawa et la Cour des arts sur les quatre étages.

Le réaménagement de la Cour des arts a été terminé en 2019 et comprend ce qui suit :

  • Une amélioration de la circulation piétonne est-ouest par la Cour des Arts en la reliant au nouveau GAO, à l’Université d’Ottawa et à la future station de train léger sur rail au Centre Rideau.
  • Une rénovation des espaces existants libérés par la GAO afin d’offrir des installations améliorées pour la création, la production, l’exposition et la performance pour certains des principaux centres d’artistes d’Ottawa programmés à la Cour des arts, y compris Saw Gallery, Club Saw, Saw Video, Independent Filmmakers Co- Operative (IFCO) et Artengine (2 014 mètres carrés de surface utile brute).
  • Des améliorations à la cour donnant sur la rue Nicholas.

2015 à 2019

Agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et réaménagement de la Cour des arts

La conception épurée et moderne de ce complexe est une collaboration entre les firmes Groupe Régis Côté Architectes et LemayMichaud Architecture Design.

Pour le Groupe Germain Hospitalité, une entreprise familiale, la construction de cet hôtel de luxe de 120 chambres sous 82 unités de condominiums s’ajoute à une liste croissante de développements à usage mixte distinctifs qui lui permettent de situer et de commercialiser stratégiquement ses hôtels.

Sa formule à usage mixte permet aux petits hôtels de s’implanter dans des emplacements centraux du centre-ville qui leur seraient autrement trop coûteux. L’Hôtel Le Germain Ottawa occupe les 12 premiers étages de la tour : les quatre étages inférieurs contiennent le hall d’accueil de l’hôtel, des salles de réunion et d’autres commodités, et les huit étages suivants comprennent les chambres. Les huit étages supérieurs de la tour se composent d’ArtHaus, des condominiums privés développés par DevMcGill. Ils partagent également deux étages de stationnement souterrain.

Aujourd'hui

L’importance du Centre-ville Rideau de nos jours à titre de quartier des arts, de la mode et du théâtre d’Ottawa et de secteur commercial découle de son rôle historique de principal quartier commercial aux débuts de la ville d’Ottawa. Situé à seulement un pâté de maisons à l’est de la Colline du Parlement et du canal Rideau, le Centre-ville Rideau continue d’être un centre d’intérêt pour les activités de magasinage, d’hôtel et de réunion de la région.

La proximité de la rue Rideau, rue principale du Centre-ville Rideau, avec de nombreux points d’intérêt et attractions locaux et nationaux de la capitale renforce le rôle de centre d’activité de la ville d’Ottawa du Centre-ville Rideau.